Beauceron

 

A l'élevage Sainte Pétronille nous sommes spécialisé dans l'élevage de Bauceron et de Berger Blanc Suisse. Voici plus d'informations sur le Beauceron, une race de chien hors du commun. 

Caractèristiques :

 

SILHOUETTE : 30kg à 39kg pour une femelle/32kg à 45kg pour un mâle

TAILLE : 61cm à 68 cm pour une femelle/65 cm à 70 cm pour un mâle: taille moyenne.

POIL : Ras sur la tête, fort, court, gros, ferme et couché sur le corps, de 3 à 4 cm de long. Les fesses et le dessous de la queue sont légèrement mais obligatoirement frangés. Sous-poil court, fin, dense et duveteux, de préférence gris-souris, très serré, qui n’apparaît pas au travers du poil de couverture.

ROBE : 

A) Noir et feu (noir marqué de fauve) : bas rouges. La couleur noire est très franche, les feux doivent être écureuil. Les marques feu se répartissent comme suit :
• pastilles au dessus des yeux
• sur les côtés du museau, diminuant progressivement sur les joues sans jamais atteindre le dessous de l’oreille
• au poitrail ; deux taches sont préférées
• la gorge
• sous la queue
• sur les membres, se perdant progressivement en montant sans toutefois envahir plus de 1/3 du membre, montant un peu plus haut à l’intérieur des membres.
B) Arlequin (bleu bigarré marqué de fauve) : gris, noir et feu, la robe est en parties égales gris et noir, les taches étant bien réparties, avec parfois plus de noir que de gris. Même répartition des feux que pour la variété noir et feu.

TÊTE : La tête est bien ciselée avec des lignes harmonieuses. Vues de profil, les lignes du crâne et du chanfrein sont sensiblement parallèles.

YEUX : Horizontaux, de forme légèrement ovales. L’iris doit être marron foncé, en tout cas, jamais plus clair que noisette foncé même si les feux sont clairets. Pour la variété arlequin, l’oeil vairon est admis.

OREILLES : Haut placées. Elles sont portées droites si elles sont coupées, ni divergentes, ni convergentes, pointant légèrement vers l’avant. L’oreille bien portée est celle dont le milieu passe par une ligne imaginaire prolongeant les côtés de l’encolure. Les oreilles naturelles sont semi-dressées ou tombantes. Elles ne doivent pas être plaquées. Elles se présentent plates et plutôt courtes. La longueur de l’oreille naturelle doit être égale à la moitié de la longueur de la tête.

QUEUE : Entière, portée bas, elle descend au moins jusqu'à la pointe du jarret, sans déviation, formant un léger crochet en forme de J. En action, la queue peut être portée au plus haut dans le prolongement de la ligne de dessus.

CARACTÈRE : Chien d’un abord franc et sans peur. L’expression est franche, jamais méchante ni peureuse ni inquiète. Le caractère du Beauceron doit être sage et hardi.

Beauceron Arlequin

 

Nous ne pouvions avoir un site sans faire une page particulière pour la 2ème couleur du beauceron, la couleur Arlequin, et oui le beauceron existe en noir et feu mais aussi en Arlequin, couleur trop peu connue, du grand public et un peu moins répandue. L'arlequin n'est pas une race à part mais toujours un beauceron, un vrai!!! seul la couleur change c'est à dire que des taches grises viennent se fondre dans le noir, en plus ou moins grand nombre, le reste est identique au noir et feu, le tout doit etre tout de meme uniforme sans taches blanches, ni de gros placard noir d'un coté ou de l'autre, mais tout doit etre bien répartie, et c'est cela l'art de produire de l'arlequin, le caractère reste le meme, un beauceron tout simplement!! alors si des personnes vous disent que l'arlequin est différent du noir et feu à part sa couleur evidemment fuyez!!!... chez nous seul la couleur diffère!! Mais attention un bel arlequin, et pas n'importe comment, car produire de l'arlequin, est facile, on marie 1 male noir ou arlequin avec la femelle de l'autre couleur, et le tour est joué,  mais produire du bel arlequin, n'est pas chose aisée, jugez en, en regardant les photos, mais un beauceron arlequin reste un BEAUCERON!!! à vous de choisir!!.. et en voici la preuve en photos!!!...

Histoire

 

Chien de Beauce, Beauceron et Bas- Rouge sont les noms retenus à la fin du XIXème siècle pour désigner ces anciens chiens de berger français de plaine, de même type, à face rase, au poil dur et court dont les oreilles étaient écourtées. Le corps était marqué de feu, notamment aux extrémités des quatre pattes, ce qui avait incité les éleveurs d’alors à appeler ces chiens « Bas- Rouge ». La robe était ordinairement noir et feu mais il existait aussi des chiens gris ou entièrement noirs, même entièrement fauves. Ces chiens étaient élevés et sélectionnés pour leur aptitude à conduire et à garder les troupeaux.

 

 

Elevage de Sainte Pétronille

06270 Levens

06 64 70 70 17

christine.laviletti@sfr.fr

Contact

Retrouvez-moi sur ma page Facebook "Elevage Sainte Pétronille" en cliquant ici.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Christine Laviletti